Presse

journal
journal
journal
journal
Publié le 21/05/2009 07:47

Aspet. Le petit monde de Cati Breil

Description : Cati Breil devant ses œuvres. Photo DDM. - Cati Breil devant ses œuvres. Photo DDM. - Tous droits réservés. Copie interdite.

Cati Breil devant ses œuvres. Photo DDM.

Jusqu'au 12 juin, Cati Breil a pris possession de la quincaillerie d'Aspet où elle présente son travail de faïence. Formée à Martres Tolosane, elle utilise une technique particulière qui donne de la matière à ses tableaux décorés : elle mélange la barbotine à de la cellulose. «J'aimerais développer le carreau mural, et me mettre en rapport avec des décorateurs. Et comme mes carreaux sont très légers, pourquoi pas avec des ébénistes pour les inclure dans des meubles », explique t-elle. Demeurant à Estadens, Cati a toujours eu cet attrait pour la matière et l'artistique. Ces œuvres très colorées reflètent bien le thème de l'exposition «un petit monde». Ce petit monde c'est le sien, libre à chacun de découvrir quel est-il.

La Dépêche du Midi

 

Publié le 09/10/2009 03:48

Aspet. Exposition de faïence

Description : Cati Breil et ses carreaux de faïence. Photo DDM. - Cati Breil et ses carreaux de faïence. Photo DDM. - Tous droits réservés. Copie interdite.

Cati Breil et ses carreaux de faïence. Photo DDM.

Après avoir timidement présenté son travail de carreaux de faïence à la fin du printemps à la quincaillerie d'Aspet, Cati Breil s'installe pour un mois à l'office de tourisme des trois vallées. Elle présente cette fois son travail de faïence décorée, mais toujours avec le même esprit.

Formée à Martres Tolosane, elle utilise une technique particulière qui donne de la matière à ses tableaux illustrés : elle mélange la barbotine (mélange de terre et d'eau très liquide) à de la cellulose, ce qui donne du relief au carreau. On retrouve toujours des œuvres très colorées et des tableaux où l'imagination nous transporte dans des terrains inconnus. Si vous avez manqué sa première exposition, c'est l'occasion de se rattraper jusqu'à la fin du mois.

La Dépêche du Midi


Publié le 01/10/2012 à 06h00

Un univers poétique

Cati Breil expose ses œuvres à la Médiathèque. (Photo j. Wiorowski)

Cati Breil expose ses œuvres à la Médiathèque. (Photo j. Wiorowski)

Les expositions se suivent et ne se ressemblent pas à la médiathèque, où cependant les peintres en tout genre sont majoritaires. Cette fois-ci, le visiteur pourra découvrir une céramiste très inspirée, Cati Breil, qui présente une vingtaine de ses œuvres jusqu'à fin octobre.

La céramique de A à Z

Après avoir appris le métier durant plusieurs années dans une faïencerie de Martres-Tolosane, aujourd'hui, elle vole de ses propres ailes. Et c'est tant mieux car, ainsi, elle peut laisser aller son inspiration pour offrir toutes ses émotions. Mais avant de peindre, l'artiste prépare entièrement les supports de ses œuvres. « Effectivement, dit-elle, j'ai développé un style et une technique propres sur la base de la terre vernissée et de mon graphisme original. Je façonne les plaques supports de mes tableaux en terre papier, je décore ensuite sur engobe à l'aide d'oxydes et de colorants cuisant à 1 100° minimum, puis j'émaille le tout. » Et d'ajouter : « Je me suis également lancée dans la sculpture en déclinant, en petites saynètes sous cages, mon univers poétique et enfantin qui raconte la place sacrée du bonheur et la peur qu'il ne se sauve. »

C'est ainsi que se comprend mieux toute la symbolique des œuvres de Cati Breil comme par exemple « La Maison de la vie », qui retrace la traversée humaine en passant de l'eau à la maison d'où s'échapperont les âmes. Comment ne pas rester insensible aussi face à ces petits bijoux de statuettes où l'on découvre « La Petite Fille et son chaton » ou encore « La Mère et la fille avec le gâteau du dimanche ». L'originalité est là et le plaisir des yeux ne s'en lasse pas.

SudOuest

Visiteurs : 9415
Aujourd'hui : 2
En ligne : 1